FR

Règles de la roulette

+

Introduction

La roulette a fait son apparition en Italie au XVIIe siècle et avant de devenir populaire à Monaco au XIXe, puis aux États-Unis où des immigrants français ont progressivement introduit ce jeu devenu immanquable. Après son interdiction lors de la prohibition sur le continent américain, la roulette fut réintroduite dans les casinos du Nevada en 1931. Un succès mondial croissant fut rapidement constaté. Les variantes de roulette les plus jouées sont la roulette européenne et la roulette américaine.

 

Le jeu de la roulette est composé de trois éléments déterminants :

  • La roulette
La roulette est constituée d’un tambour (partie plate rotative du cylindre) et de la piste, une pièce en bois où la bille effectue son parcours. La numérotation définie par l’ensemble des cases (ou encoches) alterne systématiquement entre les cases rouges et noires et minimise, autant que possible, le voisinage de deux nombres pair/impair et de deux manque/passe. Le cylindre d’une roulette européenne est composé de 37 cases numérotées de 0 à 36, rouges ou noires, à l’exception du 0 qui est vert. Le cylindre d’une roulette américaine, quant à lui, comporte 38 cases numérotées de 0 à 36, rouges ou noires, à l’exception du 0 et du 00 caractérisés par une couleur verte.

  • La table de jeu

La table de jeu (ou plateau de la roulette) est l'espace dédié au placement de vos mises. Celle-ci présente des cases placées dans l’ordre qui correspondent aux encoches de couleur numérotées du cylindre. Pour miser, il suffit de poser ses jetons directement sur une case du plateau ou sur une ligne séparant les cases. Quel que soit le type de roulette, le plateau de jeu comporte également des cases supplémentaires associées à plusieurs paris (la case Pair, regroupe tous les numéros pairs, la case Rouge, tous les numéros rouges, etc.)

  • Le croupier

Le croupier dirige le jeu, manipule la bille et la roulette, monitore les mises des joueurs et distribue les gains. Il annonce également les différentes phases de jeu en prononçant ces phrases :
Faites vos jeux : lorsque les paiements de la partie précédente sont effectués, cette phrase annonce aux joueurs qu’ils peuvent placer leurs nouveaux paris.
Les jeux sont faits : le croupier lance la bille.
Rien ne va plus : cette phrase populaire correspond à la fin des paris ; la bille est sur le point de terminer sa course.
Rien ne va : cette phrase est prononcée lorsque la bille ne termine pas sa course (si elle sort du cylindre, par exemple).
Enfin, le croupier annonce le résultat gagnant, « 18 rouge pair et manque » par exemple, ainsi que les mises gagnantes des joueurs dans l’ordre décroissant (« Transversale, Cheval, Plein » par exemple).
Rien au numéro : cette phrase signale qu'aucun joueur n’a gagné la partie.

But du jeu

La roulette est certainement le jeu de table le plus accessible, mais aussi celui qui procure le plus d’émotions. En effet, chaque partie de roulette propose des gains rapides et importants. Ainsi, suite à un seul pari suivant un numéro spécifique, un gain allant jusqu’à 35 fois la mise peut être remporté ! Le fonctionnement du jeu est très simple : le croupier lance une bille dans un cylindre (de 37 ou 38 cases selon la roulette). Chaque joueur doit prédire sur quel numéro (ou quel type de numéro) la bille va s’arrêter en plaçant ses mises sur la table de jeu.

Déroulement d’une partie

« Faites vos jeux ! »

À la roulette, le joueur tente de deviner le numéro sur lequel la bille s’arrêtera en plaçant une ou plusieurs mises sur le tapis. Quelle que soit la variante, une partie de roulette se déroule généralement en trois phases :

  • Placement des paris : lorsque le croupier annonce « Faites vos jeux », il est temps pour les joueurs de placer leurs mises (jetons) sur le tapis.

« Rien ne va plus !

Une fois les paris placés, le reste de la partie se déroule rapidement.

  • Fermeture des paris : le croupier ferme les paris en annonçant « Rien ne va plus ! ».
  • Paiement des gains : lorsque la bille est immobilisée sur une case numérotée, le croupier annonce le numéro gagnant, ramasse les mises perdantes et paie les mises gagnantes.

 

Lors d'une partie de roulette en ligne, les options de jeu sont similaires à celle d’une partie réelle :

  • Tourner (Spin) : cette option vous permet de débuter la partie.
  • Effacer (Clear) : vous pouvez retirer vos mises grâce à cette option.
  • Répéter (Repeat) : utilisez cette option pour placer une mise similaire à celle de la partie précédente.
  • Aide (Help) : cette option vous donne accès aux règles et particularités de votre jeu de roulette.
  • Mises spéciales (Special Bets) : cette option permet aux joueurs d'accéder à certains paris originaux.

Les mises

Il existe différents types de mises à la roulette. En effet, il est possible de miser sur un numéro ou sur une combinaison de numéros.

Mises intérieures

Les mises intérieures se rapportent à la grille principale et numérotée de la table de jeu.

  • Numéro en Plein (Straight Bet en anglais) : la mise est placée sur un seul numéro.
  • Mise à Cheval (Split Bet en anglais) : la mise est placée sur une ligne séparant deux numéros, soit une mise simultanée en fonction de deux numéros.
  • Transversale (Street Bet en anglais) : la mise est placée en début de ligne, soit sur les trois numéros de cette ligne.
  • Carré (Corner Bet en anglais) : la mise est placée à l’intersection centrale de quatre numéros.
  • Les cinq premiers (Five Bet en anglais) : seule la roulette américaine permet de jouer à la fois sur le 0, le 00, le 1, le 2 et le 3. La mise est placée sur la ligne séparant le 0 des autres numéros.
  • Sizain (Six Line Bet en anglais) : la mise est placée à l’intersection de deux rangées couvrant ainsi 6 numéros.

Mises extérieures

Les mises extérieures concernent les cases placées à l’extérieur de la grille numérotée de la table de jeu.

  • Rouge ou Noir (Colour Bet en anglais) : la mise comprend tous les numéros rouges ou tous les numéros noirs.
  • Pair ou Impair (Even / Odd en anglais) : la mise comprend tous les numéros pairs ou tous les numéros impairs.
  • Manque ou Passe (Low / High Numbers en anglais) : la mise est placée sur la moitié basse des numéros (1 à 18) ou sur la moitié haute (19 à 36).
  • Colonne (Column Bet en anglais) : la mise est place sur la case représentant une colonne et regroupe tous les numéros situés dans cette zone.
  • Douzaine (Dozen Bet en anglais) : les mises placées sur ce type de case comprennent 12 numéros (1 à 12, 13 à 24 ou 25 à 36).

Les gains

Si les probabilités sont relativement plus clémentes à la roulette européenne, les gains sont, quant à eux, plus importants à la roulette américaine.


Mise

CoteProbabilités (européenne)Probabilités (américaine)

Manque / Passe

1 contre 1

48,6 %

47,4 %

Pair / Impair

1 contre 1

48,6 %

47,4 %

Rouge / Noir

1 contre 1

48,6 %

47,4 %

Colonne

2 contre 1

32,4 %

31,6 %

Douzaine

2 contre 1

32,4 %

31,6 %

Transversale Simple

5 contre 1

16,2 %

15,8 %

Quinte

6 contre 1

Non disponible

13,2 %

Carré

8 contre 1

10,8 %

10,5 %

Transversale Pleine

11 contre 1

8,1 %

7,9 %

Mise à cheval

17 contre 1

5,4 %

5,3 %

Numéro plein

35 contre 1

2,7 %

2,6 %

Nos conseils

  • Trouvez la variante qui vous convient.
  • La roulette est l’un des jeux de casino les plus populaires et s’est déclinée suivant de nombreuses variantes au fil du temps. Choisissez plusieurs types de roulette et pariez peu avant de découvrir votre roulette de prédilection.
  • Essayez de jouer avec vos gains.
  • La roulette est un jeu à sensations fortes et peut accentuer les comportements à risque. Fixez-vous des limites pour ne pas tomber dans l’excès.
  • Les mises extérieures rapportent moins, mais vos chances de gagner sont significativement plus élevées.

Règles du Blackjack

+

Introduction

D'après certaines sources, le blackjack (« valet noir » en anglais) aurait vu le jour au début du 18e siècle dans les maisons de jeu françaises sous le nom du "21". Introduit par les immigrants français en Amérique du Nord, ce jeu fut mondialement connu dès le début du 20e siècle avec des règles légèrement différentes. En 1931, les casinos de Vegas ont participé au développement de la popularité du blackjack grâce à une "opération séduction" auprès des joueurs. Celle-ci proposait un bonus de 10 pour 1 pour une main de 21 points comprenant le valet de pique et un as. Apparaissant dans de nombreux films, le blackjack a souvent défrayé la chronique pour des affaires de comptages de cartes perpétrés par des joueurs célèbres. Toutefois, cette "astuce" est désormais inutilisable. Bref, ce jeu évoque une histoire passionnante et ne cesse de passionner de nombreux adeptes.

 

De nos jours, les parties de blackjack accueillent généralement jusqu’à sept joueurs. La table du jeu est composée de plusieurs éléments :

  • Le croupier, placé en face des joueurs, s’occupe du déroulement de la partie.
  • L’encaisse, ou banque, est située devant le croupier et contient les jetons remis ou retirés aux joueurs suite à une victoire ou une défaite.
  • Le sabot est la boîte contenant l’ensemble des cartes distribuées en cours de partie. Celui-ci est souvent remplacé par une machine afin de procéder au mélange continu des cartes.
  • La table de blackjack présente sept cases, une pour chaque joueur où les cartes sont distribuées et où les mises peuvent être placées.

À l’origine, le blackjack se jouait avec un jeu de 52 cartes. Toutefois, après avoir découvert que cette configuration pouvait permettre aux joueurs de compter les cartes, le nombre de sets a augmenté. Le blackjack se joue désormais avec plusieurs jeux de cartes de nouveau placés dans le sabot et brassés après chaque partie.

But du jeu

Au blackjack, le but du jeu est simple : le joueur affronte la banque. Chaque participant doit atteindre 21 points avec un minimum de cartes en main.Le joueur peut améliorer sa main initiale de deux cartes en demandant une ou plusieurs cartes supplémentaires au cours de la partie.

Si le joueur dépasse 21 points, on dit qu’il saute ou même qu’il est « busted » selon l’expression anglaise. Il perd alors directement sa mise.

Dans le cas contraire, sa main reste en jeu et sera comparée à celle de la banque en fin de la partie. La main désignant le résultat le plus proche de 21 est gagnante.

Valeur des cartes

  • Les cartes allant de 2 à 10 ont la même valeur de points que leur valeur attribuée (un 8 vaut 8 points, par exemple).
  • Les figures ou bûches (valet, dame, roi) valent 10 points.
  • L’as vaut 1 ou 11 suivant le choix du joueur ou de la banque.

La main appelée « blackjack » est composée des deux cartes reçues en début de partie : un as et une carte d’une valeur de 10 points.

Déroulement du jeu

« Faites vos jeux ! »

Le jeu commence lorsque les joueurs ont placé leur mise.

« Rien ne va plus ! »

En début de partie, le croupier distribue une carte ouverte à chaque joueur, puis une autre pour lui-même. Celui-ci recommence jusqu'à ce que chaque joueur dispose de deux cartes. La dernière carte distribuée par le croupier est face retournée.Suite à cette étape, le joueur peut passer à l’action. S’il le souhaite, il peut demander une ou plusieurs cartes supplémentaires tant qu’il ne dépasse pas 21. Si le joueur dépasse ce résultat, il perd la partie et sa mise. Lorsque le joueur décide d’arrêter de tirer des cartes, il reste sur son jeu. Le croupier passe ensuite au joueur suivant.

 

Lorsque tous les joueurs sont servis, le croupier joue pour lui-même. Cela détermine l’issue de la partie.
  • La règle générale veut que le croupier tire des cartes tant que son score est égal ou inférieur à 16 et s’arrête de tirer après 17.
  • Si le croupier dépasse 21 en tirant, la banque perd : les joueurs restés dans la partie gagnent.
  • Si le croupier est proche de 21, seuls les joueurs ayant un total supérieur à celui de la banque et inférieur ou égal à 21 gagnent.
  • En cas d’égalité, le joueur récupère sa mise sans gain supplémentaire.

 

Pour résumer, voici les différentes actions proposées à chaque joueur :

  • Tirer (Hit en anglais) : le joueur demande une carte supplémentaire.
  • Rester sur son jeu (Stand en anglais) : le joueur, satisfait de ses deux premières cartes, décide de conserver sa main.
  • Doubler (Double down en anglais) : le joueur peut doubler sa mise tout en recevant une carte supplémentaire. En choisissant cette option, il ne peut obtenir qu’une seule carte additionnelle.
  • Séparer (Split en anglais) : lorsque le joueur a une paire en main, il peut doubler sa mise et séparer sa paire pour créer deux mains différentes (cela implique une mise additionnelle pour la nouvelle main créée). Le croupier distribue une carte supplémentaire pour chacune de ces mains. Le joueur obtient ainsi deux mains de deux cartes.

 

Certaines variantes de blackjack proposent des actions supplémentaires pour chaque joueur :
  • Abandon (Surrender) : certains jeux de Blackjack permettent au joueur de renoncer à sa main après avoir reçu les deux premières cartes et de récupérer directement la moitié de sa mise. Cette option n’est plus disponible lorsque le joueur tire une carte supplémentaire.
  • Assurance (Insurance) : lorsque la première carte du croupier est un as, le joueur peut s’assurer contre un éventuel blackjack du croupier, moyennant la moitié de sa mise de départ. Si le croupier obtient un blackjack avec sa deuxième carte (qui serait donc un 10 ou une figure), le joueur perd sa mise initiale et son assurance est payée 2 pour 1 : aucune perte n'est constatée.
  • Les gains

    • Une main gagnante paye à 1 contre 1 de la mise initiale.
    • En cas d’égalité, le joueur récupère sa mise, sans gain.
    • Un blackjack d’entrée de jeu paye à 3 contre 2 de la mise initiale.
    • L’assurance paye à 2 contre 1 de la mise d’assurance.

    Tableau stratégique

    Le blackjack se décline suivant de nombreuses variantes. Objectivement, aucune stratégie universelle adaptée à l’ensemble des formats de blackjack ne peut être évoquée. Toutefois, nous avons mis à votre disposition un tableau stratégique de blackjack qui vous permettra d'optimiser votre expérience joueur depuis les versions classiques du jeu, et ce, en fonction de votre main et de celle de la banque.

    Règles spécifiques

    Main souple et main rigide

    Comme vous le savez, l’as peut avoir une valeur de 1 ou de 11 points suivant le choix du joueur. Une main souple (« soft » en anglais) est désignée lorsque l’as peut valoir 1 ou 11 sans que le total de la main ne dépasse 21. L’as d’une main rigide (« hard » en anglais) quant à lui, vaut 1 point afin d'éviter que le joueur saute. Vous constaterez rapidement lors de vos parties que vos mains souples deviennent rapidement rigides après avoir obtenu vos cartes.

    La banque tire à 16, reste à 17

    Comme nous l'avons mentionné dans ce guide, le croupier "se distribue" des cartes supplémentaires tant que son résultat est inférieur à 17. Si son score est supérieur, il conserve sa main. Toutefois, veuillez vérifier les règles du jeu blackjack que vous avez sélectionné : suivant certaines variantes, le croupier peut tirer à 17 points s’il dispose d'une main souple.

    Blackjack plus fort que 21

    Le blackjack est une main constituée de 21 points et composée de deux cartes uniquement (d’un as et d’une carte valant 10 points). Il s’agit ici de la main la plus forte, supérieure aux mains totalisant 21 points composées de trois cartes ou plus.

    Nos conseils

    Évitez l’assurance

    Tous les experts confirmeront cette affirmation : lorsque vous débutez, le pari d’assurance n’est pas rentable. Évitez de l’accepter ; il est préférable de perdre votre mise en prenant certains risques.

    Faites des choix rationnels

    Le blackjack n’est pas un jeu de "pur hasard" : vos décisions déterminent l’issue de la partie. Notre tableau stratégique vous aidera à prendre les bonnes décisions dans la mesure du possible. Essayez de mémoriser ces informations ou gardez-les près de vous lors de vos parties de blackjack classiques. Cela vous permettra de favoriser les décisions rationnelles.

    Choisissez un blackjack aux règles favorables

    Les règles des variantes de blackjack sont différentes d’une table à l’autre. Si vous débutez, gardez un œil sur certaines configurations jusqu’à ce que vous maîtrisiez correctement les mécanismes du blackjack :

    • Évitez les variantes où le croupier peut tirer à 17.
    • Vérifiez les paiements : certaines versions paieront le blackjack à 6:5 au lieu de 3:2, par exemple.
    • Choisissez les sabots composés de peu de decks.

    Règles du baccara

    +

    Introduction

    L’histoire du baccara n’est pas clairement établie et plusieurs pays contestent son origine. En Italie, où baccara veut dire "zéro", ce jeu est associé à certains cultes romains qui tiraient aux dés le destin des futures prêtresses (un 8 ou un 9 leur accordait le titre, un 6 ou un 7 leur permettait de reprendre une vie normale et un 5 ou moins les condamnait à mort).

    En Espagne, nous retrouvons une version du baccara appelée « Punto Banco ». Enfin, en France, le « Chemin de Fer » est également une variante toujours jouée par certains passionnés.

     

    Si la distribution des cartes au baccara évoque plusieurs de points communs avec les règles du blackjack, ce jeu a donc sans doute une origine bien plus récente. D'après de nombreuses sources, les maisons de jeux de la Riviera française étaient les premiers établissements à proposer le baccara. Le fameux jeu de cartes s’est exporté aux États-Unis à la fin du 19e siècle pour connaître un véritable succès dans les casinos du Nevada après la prohibition. De nos jours, le baccara est l’un des jeux de casinos les plus populaires en Asie. Celui-ci fut présenté dans les films d’espionnage... Notamment lors d'une scène mythique où l’agent 007 James Bond se confronte au Doctor No.

    But du jeu

    Au baccara, votre objectif est de prédire qui obtiendra le total le plus proche de 9, soit le score idéal du jeu. Pour cela, vous pourrez miser sur la victoire de la main du joueur, sur celle de la banque et/ou sur une égalité des deux mains.

    Valeur des cartes

    Pour calculer la valeur d’une main, vous devez additionner la valeur de chaque carte afin d'obtenir un total entre 0 et 9.

    • Les as ont une valeur de 1 point.
    • Les 10 et les figures (valets, dames, rois) valent chacun 0.
    • Les cartes comprises entre 2 à 9 désignent leur valeur numérique respective.

     

    Au baccara, seule la valeur numérique de chaque carte est importante. La couleur de chaque carte (cœurs, piques, trèfles ou carreaux) est sans importance.En additionnant les cartes, il est possible que le total d’une main dépasse 10 points. Par exemple, une main composée d’un 7 et d’un 8 a un total de 15. Dans cette situation, il faut ignorer le chiffre des dizaines : la main a en fait une valeur de 5 (15). En d’autres termes, seul le chiffre des unités doit être pris en compte. Un total de 11 attribue une valeur de 1 à la main, un total de 12, une valeur de 2, et ainsi de suite.

    Déroulement du jeu

    « Faites vos jeux ! »

    Avant la distribution des cartes, vous devez placer votre pari. Voici vos trois options :

    • Victoire du joueur (Player en anglais) si sa main est la plus proche de 9.
    • Victoire de la banque (Banker en anglais) si sa main est la plus proche de 9.
    • Égalité entre le joueur et la banque lorsque leurs mains présentent un résultat identique.

    La partie peut commencer lorsque les mises ont été placées.

    « Rien ne va plus ! »

    Au début de chaque partie, le croupier sort les cartes une à une en alternant la distribution et en commençant par le joueur, puis la banque. Cette distribution prend fin lorsque les deux participants ont reçu 2 cartes. Si l’une des mains totalise 8 ou 9 points, la partie se termine. Ainsi, la main présentant le score le plus élevé remporte la partie.

    Si le score de 8 ou 9 n’est pas atteint, une carte supplémentaire est distribuée selon les tableaux de tirage ci-dessous.

    Règle de la troisième carte au joueur

    Main du joueur

    Action du croupier

    0-1-2-3-4-5

    Le joueur tire une troisième carte.

    6-7

    Le joueur reste sur son jeu, pas de troisième carte.

    8-9

    C'est un naturel, personne ne peut tirer.

    Règle de la troisième carte à la banque

    Main de la banque

    La banque reçoit une troisième carte si le score du joueur est de ;:

    La banque ne reçoit pas de troisième carte lorsque le score du joueur est de :

    0-1-2

    La banque tire une troisième carte.

    3

    0-1-2-3-4-5-6-7-9

    8

    4

    2-3-4-5-6-7

    0-1-8-9

    5

    4-5-6-7

    0-1-2-3-8-9

    6

    6-7

    0-1-2-3-4-5-8-9

    7

    La banque reste sur son jeu, pas de troisième carte.

    8-9

    C'est un naturel, personne ne peut tirer.


    Lorsque toutes les cartes ont été distribuées, les deux mains sont comparées. Celle qui obtient le score le plus élevé remporte la partie.

    Lorsque le joueur et le croupier présente des résultats identiques, il n’y a pas de vainqueur ; l'égalité est prononcée.

    Les gains

    Au baccara, les paiements sont assurés suivant certaines caractéristiques :

    • Les paris sur la main du joueur sont payés 1 pour 1, vous doublez votre mise.
    • Les paris sur la main de la banque sont payés 0.95 pour 1 (une commission de 5% est décomptée).
    • Les gains d’égalité sont payés 8 pour 1.

    En cas d’égalité, les mises engagées sur le joueur et la banque restent en jeu.

    Sans surprise, plus un pari rapporte, moins il a de chances d’être gagnant :

    • Pour chaque mise placée sur la banque (Banker), la maison est caractérisée par un avantage de 1,4%. Avec une cote de 1 contre 1, les probabilités de victoire de la banque (Banker) sont donc plus importantes.
    • Les paris sur le joueur (Player) sont plus lucratifs, mais légèrement moins probables. Ce type de pari est donc gagnant dans 44,62% des cas, et perdant dans 45,85%.
    • Enfin, les paris sur l’égalité peuvent être attrayants grâce aux gains associés. Toutefois, n'oubliez pas que les probabilités de victoire sont réduites, soit une chance sur trente de gagner (ou 9,53%).

    Apprenez à identifier les paris risqués et essayez de miser uniquement sur les résultats liés à des taux de probabilité maximaux.

    Nos conseils

    Commencez par parier des sommes réduites pour vous familiariser avec le baccara

    La règle de la troisième carte n’est pas tout à fait claire pour vous ? Vous souhaitez en savoir plus sur le déroulement d'une partie ou vous avez une stratégie en tête pour remporter des gains incroyables ? Avant de vous lancer "tête baissée", assurez-vous d'avoir parfaitement cerné les règles et mécanismes de base du baccara. Pariez petit ou jouez au baccara en ligne en utilisant de l'argent fictif jusqu’à devenir parfaitement à l’aise. Gagner en assurance est essentiel pour vous lancer dans de paris plus "risqués".

    Trouvez la variante qui vous convient

    Il existe plusieurs variantes de baccara où l’avantage de la maison n’est pas très élevé. Dans un premier temps, développez votre maîtrise du baccara traditionnel. Suite à cela, il vous sera possible d'explorer les différentes variantes afin de trouver le style de jeu qui vous correspond et maximiser vos chances de gagner.

    Gardez le contrôle

    Avant de débuter une session de jeu, il est important de vous fixer des limites, définir un objectif financier et vous y tenir ! En définissant un budget de jeu, vous contrôlerez également votre comportement en cours de partie : cela vous empêchera de prendre des décisions irrationnelles et parfois trop spontanées. En vous tenant à un objectif financier précis, cela vous permettra de garder la "tête froide". Pasino.ch vous permet de configurer et contrôler ces limites depuis votre section Jeu responsable.

    Les jeux de table disponibles depuis notre site

    CONCESSION OFFICIELLE
    EN COLLABORATION AVEC
    RÉSEAUX SOCIAUX
    JOUEZ RESPONSABLE